« Accueil mère-enfant » - De l’aide pour les réfugiés en Serbie

Terre des hommes et le Novi Sad Humanitarian Center ont ouvert à Belgrade une structure d’accueil pour les mères réfugiées et leurs enfants. Les familles y obtiennent un soutien en cas d’urgence ou de questions sur l’hygiène. Elles disposent d’un espace protégé pour se remettre des épreuves de la fuite. Cet engagement peut notamment être cofinancé grâce aux rémunérations versées par TEXAID.

TEXAID et Terre des hommes
TEXAID soutient les projets de Terre des hommes depuis de nombreuses années. Dans toute la Suisse, de nombreux conteneurs ornés du logo correspondant servent à collecter des vêtements usagés au profit de la célèbre œuvre d’aide à l’enfance. La vente des vêtements usagés génère pour TEXAID des moyens financiers que l’entreprise reverse à Terre des hommes ainsi qu’à six autres œuvres d’entraide. L’œuvre d’aide à l’enfance s’engage pour améliorer durablement les conditions de vie de millions d’enfants sans protection et de leurs parents. L’« accueil mère-enfant » à Belgrade est l’un des projets que cet argent aide à soutenir.

Le contexte du projet
Des milliers de mères qui ont fui avec leurs enfants les régions en crise de Syrie, d’Afghanistan et d’Irak se retrouvent en Serbie. À la fin du mois de juin 2017, on dénombrait 5948 réfugiés en Serbie. Près de 56 pour cent des réfugiés et migrants enregistrés en juin 2017 en Serbie étaient des enfants. Belgrade, la capitale de la Serbie est un lieu primordial pour de nombreux réfugiés. On y trouve pas moins de deux centres d’accueil pour réfugiés. De nombreuses familles avec enfants sont complètement épuisées quand elles arrivent à Belgrade. Elles viennent d’accomplir un voyage pénible, elles ne se sont pas suffisamment alimentées, manquent de tout et ont dû effectuer de longs trajets à pied. Le nombre de réfugiés dépasse les capacités des centres d’accueil, ce qui est cause de conflits et de violences entre leurs occupants. Les maladies se propagent rapidement car les conditions d’hygiène laissent parfois à désirer.

De l’aide pour les mères réfugiées et leurs enfants
C’est en plein Belgrade, dans le centre de Miksaliste, que les mères et leurs enfants trouvent l’aide dont ils ont besoin. En font partie les 16 mètres carrés de l’« accueil mère-enfant » de Terre des hommes, ouvert en permanence sept jours sur sept depuis 2016 pour les réfugiés. C’est la seule structure de ce genre à Belgrade qui s’occupe des plus faibles. Bébés, enfants, jeunes mères et femmes enceintes bénéficient d’une protection, d’une aide d’urgence s’il le faut et d’informations sur les questions d’hygiène et de santé ainsi que sur leurs droits pendant leur fuite.

Des informations complémentaires sur le projet de Terre des hommes sont disponibles ici.