UNE OFFRE RICHE ET VARIÉE POUR PRÉVENIR LES PROBLÈMES DE DÉPENDANCE

La Croix-Bleue s’engage en faveur d’un monde dans lequel la consommation d’alcool ne s’accompagne d’aucune souffrance. Elle aide les personnes dépendantes, soutient leurs proches et favorise une société libre de toute dépendance. Avec les aides financières qu’elle reçoit de la part de TEXAID, la Croix-Bleue peut en partie financer des offres dans les domaines du conseil, de l’intégration et de la prévention.

TEXAID et la Croix-Bleue
La Croix-Bleue remet à TEXAID les vêtements qui n’ont pas pu être vendus dans ses friperies afin de garantir une valorisation utile de ces derniers. En contrepartie, TEXAID verse à la Croix-Bleue une aide financière afin de soutenir les projets de cette dernière. La Croix-Bleue accueille les personnes dépendantes avec égard et aide ces dernières à se libérer de leur dépendance. Avec dix organisations régionales à son compteur, la Croix-Bleue dispose d’un important réseau de centres d’accueil pour les personnes cherchant de l’aide, dont 18 centres de consultation et une structure d’accueil stationnaire. Dans le domaine de la prévention aussi, la Croix-Bleue est active. Avec le programme «time:out», elle aide par exemple les personnes de tout âge à ne pas devenir dépendantes de produits stimulants.

Campagne de prévention «time:out»
La campagne «time:out» encourage les participants et participantes à renoncer à un produit stimulant spécifique ou à un comportement malsain pendant quelques semaines. Grâce à l’analyse de leurs habitudes propres, les petites dépendances et habitudes inutiles et superflues sont mises à nu et remises en question. Les participants et participantes se voient alors offrir un gain de liberté et d’indépendance, une meilleure santé et une qualité de vie améliorée. Cette campagne est conduite chaque année pendant la période du Carême ainsi qu’au mois de janvier après les fêtes, mais peut être également organisée à n’importe quel moment de l’année par des classes d’école, des clubs de sport ou d’autres groupes. Le concept «time:out» s’intègre bien dans le cadre de l’enseignement scolaire. Son approche ludique invite les participants à réfléchir sur leurs propres habitudes de consommation et modèles de conduite, et d’échanger à ce sujet au sein d’un groupe. Les participants et participantes déterminent eux-mêmes ce à quoi ils ou elles souhaitent renoncer, par exemple à l’alcool, au chocolat, aux jeux sur ordinateur, à WhatsApp ou encore à une habitude pénible. Le matériel d’enseignement repose sur les objectifs d’apprentissage du «Lehrplan 21» et se divise en dix leçons réparties sur six mois.

Pour en savoir plus sur la campagne de prévention ainsi que sur les autres offres de la Croix-Bleue, rendez-vous ici.