Fonds d’innovation

Le fonds d’innovation TEXAID a pour objet de promouvoir des projets visant à un recyclage haut de gamme des vêtements usagés. Ce fonds doit permettre l’invention de solutions durables pour valoriser de manière encore plus écologique, le volume croissant de vêtements qualifiés comme n’étant plus portables.

Toile de fond du fonds d'innovation
Chaque année, TEXAID collecte près de 37 000 tonnes de vêtements usagés en Suisse, en veillant à ce que ces derniers soient réutilisés de manière écologique et à des fins utiles. Près de 30% des textiles collectés sont en tellement mauvais état qu’ils ne peuvent pas être portés en vêtements de seconde main. De nos jours, ces textiles sont amenés à être dévalorisés, autrement dit, ces derniers sont transformés en chiffons ou laine renaissance. À l’avenir, TEXAID se verra confrontée à des volumes croissants de vêtements qui ne sont plus portables, car la tendance vers des vêtements de moins bonne qualité perdure (tendance fast fashion). C’est en raison de cette évolution que TEXAID a décidé de lancer son fonds d’innovation. L’objectif de ce fonds est d’exploiter la matière première textile de manière encore plus efficace en vue de fermer la boucle textile à long terme. Ce fonds implique notamment la collaboration à des projets de recherche ainsi qu’un échange actif au sein de l’économie textile à travers l’adhésion à des organisations.

Points essentiels du recyclage textile

Un textile est souvent composé de différents matériaux (fibres), ce qui rend le recyclage textile difficile. Afin de pouvoir identifier les différentes fibres utilisées dans un vêtement, de nouveaux processus et de nouvelles technologies sont nécessaires en matière de tri. Afin de garantir un recyclage de qualité, un tri entièrement ou partiellement automatisé des textiles par type de fibre peut être envisagé, dans lequel des technologies telles que, par exemple, la SPIR (spectroscopie proche infrarouge) et la RFID (identification par radiofréquence), pourraient être utilisées.

Découvrez ici une sélection de projets auxquels TEXAID participe activement.

Après avoir trié les matériaux, les éléments indésirables (p. ex. fermetures Éclair, coutures, accessoires, etc.) sont éliminés. Selon le champ d’application, les matériaux doivent être également triés par couleurs ou entièrement décolorés. Il existe pour cela différentes méthodes. Une fois le traitement terminé, les vêtements usagés peuvent être utilisés en tant que matière première pour le recyclage en tant que tel. Plus un matériau est pur, plus il est facile de trouver des possibilités de réutilisation. À l’aide de procédés chimiques ou mécaniques, les vêtements usagés peuvent être recyclés et transformés en fil ou non-tissés. Toutefois, pour cela, de nouvelles solutions doivent être encore élaborées afin de permettre un déploiement des processus à grande échelle industrielle.

Découvrez ici une sélection de projets auxquels TEXAID participe activement.

De nos jours, les vêtements usagés sont découpés en chiffons ou transformés en laine renaissance. L’objectif est de fabriquer des produits innovants et commercialisables, qui restent plus longtemps dans la boucle textile.

Afin de comprendre les exigences des différents acteurs de l’économie textile, un échange actif est nécessaire. Il n’y a qu’ainsi qu’il est possible de coordonner les différents besoins, et de trouver ensemble des approches et des solutions pour une industrie textile plus durable.

Obtenez ici un aperçu de nos affiliations et coopérations.

Entreprises de recyclage participantes
Les entreprises de recyclage soutiennent le fonds d’innovation TEXAID en injectant dans ce dernier une part de leurs recettes issues de la collecte de vêtements usagés. Ces ressources permettent alors de financer la somme de travail nécessaire pour les différents projets. Nous profitons de cette occasion pour les en remercier !

Vous reconnaîtrez les entreprises de recyclage qui soutiennent le fonds d’innovation grâce au design spécial des conteneurs :